Une Astuce Bonheur

Chercher la Vérité

« Lorsque notre cerveau a à choisir entre une narration simple et fausse et une narration complexe et vraie, il va choisir la narration simple et fausse »

Idriss Aberkane, docteur en neuro-sciences

Comme vous le savez probablement maintenant, je suis née de l’autre côté du mur de Berlin, en Bulgarie, un pays de propagande, à l’époque. Sauf qu’il faut se dire qu’au moment où vous vivez au milieu de la propagande, vous ne savez pas forcément que c’en est une. Et pourtant, je ne pouvais jamais imaginer cela dans mon enfance puisque mes parents n’étaient pas communistes et essayaient de s’informer par tous les moyens possibles (difficiles à l’époque). Cela fait que je pensais, que nous savions beaucoup sur ce qui nous entourait et notamment, qu’il fallait pas croire ce que disaient nos dirigeants et pourtant… à force de baigner au milieu de la désinformation et du bourrage de crâne, je peux vous assurer que cela finit vraiment par vous influencer…

Mais pour quoi je vous raconte cela, dans un moment compliqué où nous faisons apparemment face à une crise sanitaire terrible où ce méchant coronavirus (auquel on ne finit pas de faire la guerre) nous menace gravement à tout coin de rue, au point qu’il est question de :

  • gestes barrière
  • distanciation sociale (pas géographique ?!)
  • application informatique d’auto-dénonciation et d’alerte – dénonciation
  • des brigades sanitaires chargées d’identifier les personnes atteintes
  • des médecins qui n’auront pas tant à nous soigner mais plutôt à investiguer, voire, faire de la délation…

L’extrait qui suit va vous paraître peut-être surréaliste mais il provient du site officiel de la ville de Dijon que vous pouvez trouver sur cette page https://www.bienpublic.com/sante/2020/05/03/covid-19-comment-vont-fonctionner-les-brigades-sanitaires

« Quel sera le rôle des médecins ?

Les généralistes ayant pris en charge un malade du Covid-19 devront recenser les personnes ayant été en contact avec ce patient et effectuer une première analyse du risque de contamination. En ce sens, ils formeront « la première ligne » du dispositif, a souligné Édouard Philippe.
Les informations recueillies seront transmises à l’Assurance maladie. Pour ce travail, les médecins recevront un forfait de 55 euros par patient, comprenant à la fois la consultation et la saisie informatique des coordonnées des membres de la cellule familiale.
Pour encourager les médecins à poursuivre l’enquête au-delà du cercle familial, deux euros seront versés pour chaque contact supplémentaire identifié. Ce montant sera porté à quatre euros quand les coordonnées permettant de les joindre seront renseignées, a précisé Nicolas Revel. »

Si nous comprenons bien, nos médecins seront réduits au rôle de délation plutôt qu’au soin…!?

NO COMMENT, à chacun de se faire une opinion, n’est-ce pas…

Pour ma part, j’ai un profond respect pour les médecins et pour tous les soignants dévoués qui ne comptent ni leur temps ni leur énergie pour les malades, au détriment de leur propre bien-être et même, selon les circonstances, au risque de leur vie ! Mes deux parents sont médecins et je sais à quel point ils ont consacré toute leur vie à ce métier !

C’est en partant de cette idée que je me suis interrogée sur cette manière de mettre nos médecins généralistes à l’écart de leur mission première qui est de nous soigner.

Et…j’ai fait ainsi quelques découvertes que je vous laisse voir à votre tour si vous le souhaitez :

Bref, tout cela nous donne déjà un autre regard sur ce que nous vivons et peut-être un éclairage différent de notre prétendue réalité. Pour ma part, je crois que le confinement est déjà une épreuve psychique pour beaucoup de personnes. Alors, plus que jamais, je crois que nous devons nous centrer sur des émotions positives car la peur est très néfaste pour notre système immunitaire.

Et pour finir sur une note d’humour et un apprentissage très positif sur notre cerveau, je vous propose de découvrir les trésors cachés de notre cerveau et la manière de l’utiliser de façon plus constructive grâce à Idriss Aberkane, chercheur et enseignant en neuro-sciences dans cette belle vidéo :

Je vous souhaite de laisser de côté un peu, beaucoup, à la folie, les absurdités de notre monde affolé pour vous émerveiller de la Vie. Car la Vie est tout autour de nous, dans la moindre petite fleur, abeille, fourmi, oiseau, si riche en beauté et en couleurs. Je vous souhaite de vous envoyer de l’amour et de la gratitude et d’en répandre autour de vous, car rien n’est plus précieux que l’amour (même les neuro-sciences le démontrent LOL) 

www.ecoledepenseepositive.com

42 rue George Sand 37000 TOURS Tél : 02 47 64 75 11/ 06 75 60 75 49