Une Astuce Bonheur

La Force de L’Amour 

 

« Il y a des maladies qui ne se guérissent pas avec de l’argent mais avec de l’amour” 

Mère Teresa

Nous vivions dans un monde qui me semble parfois bien étrange. Nous sommes abreuvés à longueur de temps de mauvaises et inquiétantes nouvelles qui nous incitent à avoir peur les uns des autres – de se contaminer, de faire de mauvaises rencontres, de se faire agresser, de se faire envahir…

Il s’agit d’un monde où tout doit être rentable. Un monde où tout se traduit en monnaie sonnante et trébuchante. Et dans ce monde, finalement c’est pratique que nous ayons peur les uns des autres car de cette manière nous nous méfions les uns des autres et acceptons comme normales toutes sortes de propositions, y compris celle d’imaginer par exemple qu’une application sur notre téléphone pourrait nous empêcher d’attraper un virus.

Je ne sais pas ce qu’il en est de ce virus précisément mais je sais que depuis un long moment déjà nous avons besoin de guérir une autre maladie, très grave celle-là : celle de la fermeture du coeur !

En effet, quel est le jour où nous apprenons à aimer notre prochain, à respecter toute la vie, à faire ce que notre coeur nous dit, à être généreux, compatissant, coopératif, reconnaissant, aidant…?

Peut-être pourrions-nous apprendre cela à l’école dès le plus jeune âge plutôt que de réciter des poésies par coeur ou à obliger nos enfants à porter des masques à l’école primaire !

Peut-être pourrions-nous enfin comprendre que la vie n’est pas juste de la biochimie mais une alchimie faite d’amour, de tendresse, de contacts humains !

Et comme cette idée ne semble pas très répandue ni très évidente, je voudrais nous inviter à penser un instant à l’amour des mères. Cet amour inconditionnel et infini qui va bien au delà de notre propre existence. J’espère que vous avez reçu cet amour dans votre vie mais même dans le cas contraire, vous pouvez le ressentir en l’apportant à quelqu’un d’autre, car en effet, je crois qu’il y a des maladies (en particulier celle de notre société) qu’on ne peut soigner qu’avec de l’amour !

« Celui qui, par quelque alchimie, sait extraire de son Coeur pour les refondre ensemble, compassion, respect, besoin, patience, regret, surprise et pardon, crée cet atome qu’on appelle L’AMOUR ! » 

Khalil Gibran

www.ecoledepenseepositive.com

42 rue George Sand 37000 TOURS Tél : 02 47 64 75 11/ 06 75 60 75 49