La PNL et la juste communication

3 clés pour nous comprendre

La PNL nous aide à modéliser ce qui marche

3 clés pour une communication plus juste et une meilleure compréhension des êtres

Nous avons tous besoin d’être écoutés, entendus et compris, mais savons-nous à notre tour bien écouter, nous entendre et nous comprendre ? Hmm, pas si sur, n’est-ce pas ?

En réalité, dans nos incompréhensions, nous sommes principalement confrontés à une grande difficulté : nous essayons coûte que coûte de défendre nos opinions, nos idées, nos valeurs… être pour ou contre, plutôt que d’essayer de comprendre notre interlocuteur. En somme plutôt que de dialoguer, nous faisons des monologues alternés. Pas étonnant qu’au final cela ne fonctionne pas, n’est-ce pas ?

En nos relations en pâtissent de manière très dommageable et parfois même irrémédiable. Si vous lisez ces lignes, vous avez probablement envie que cela change et c’est possible :   voyons comment la PNL peut nous aider à mieux communiquer, voici 3 clés (principes de base de la PNL/parmi d’autres, appelés présupposés) que nous allons développer :

  • Chacun a sa « carte du monde » et la carte n’est pas le territoire
  • Nous ne sommes pas nos comportements
  • Si quelque chose ne marche pas, changez votre façon de faire

 AVEC LA PNL, DECOUVRONS COMMENT CES CLES PEUVENT NOUS AIDER A MIEUX COMMUNIQUER

Notre « carte du monde »

Peut-être n’avez-vous pas réalisé encore que chacun de nous est un monde psychique unique (la « carte du monde » en PNL), plus ou moins semblable au vôtre, voire même parfois totalement opposé. Or, de manière naturelle, nous avons tendance à imaginer (à tort!) que l’autre fonctionne comme nous et nous lui plaquons notre réalité.

La carte du monde de chacun est le fruit de son histoire, ses expériences, son éducation, sa culture, ses filtres neurologiques et biologiques, son tempérament. Comprendre cela est déjà une clé pour mieux comprendre l’autre. Voici pourquoi et comment à travers un petit dialogue (pas si) fictif pour illustrer mon propos :

« – Je n’ai plus aucun sens à mon travail. Je ne supporte plus cette situation. Je vais faire une reconversion. Je suis bien tenté par l’ébénisterie.

-Tu ne vas pas quitter un CDI par les temps qui courent pour un projet pareil ! Comment vas-tu t’en sortir financièrement ? Tu sais, c’est très dur de gagner sa vie en indépendant. Je connais des gens qui galèrent.

-Mais puisque je te dis que mon travail n’a plus aucun sens, j’ai envie d’être heureux dans ce que je fais ! Pour une fois, arrête de me moraliser.

-Je ne te moralise pas, je te mets engarde, c’est tout. Ne te plains pas si tu le regrettes après ! »

Et voilà, la boucle est bouclée, personne n’a réellement compris l’autre et chacun repart avec ses frustrations.

Or, la réalité telle que nous la voyons n’est en fait que notre propre perception du monde. Notre prisme, c’est comme un miroir déformant : il y a des distorsions, omissions, généralisations et au final, des incompréhensions. Alors, plutôt que d’affirmer des opinions, nous pourrions essayer de comprendre la carte du monde de l’autre et de décoder ce qu’il veut nous dire réellement.

Et vous, qu’avez-vous envie de voir : des cygnes ou des éléphants ?

C’est aussi absurde de vouloir affirmer que notre carte du monde est plus juste que celle de notre interlocuteur et de vouloir la lui imposer, que le persuader de voir des éléphants là où il voit des cygnes ! Et oui, la carte n’est pas le territoire, c’est juste un petit bout de la réalité :-)

Nous ne sommes pas nos comportements

Une autre grande source d’incompréhension – nous identifions les autres et nous-mêmes à nos comportements : « je suis nul, j’aurais du lui dire… », « Tu es vraiment égoïste, tu ne penses qu’à toi », »Tu es méchant de taper ta sœur », « T’es vraiment un menteur… »

Tout le monde connaît ces petites phrases assassines qui ne mènent à rien et sonnent comme autant de condamnations. Mais même un tueur n’est pas que cela et peut être un bon père, un gentil voisin… Elargissons la manière dont nous pensons à nous-mêmes et aux autres. Nous sommes tous humains et nous trompons souvent. Ce n’est pas parce que nous avons échoué une fois que nous sommes des nuls, ce n’est pas parce que nous avons mal réagi que nous sommes violents…

Si vous voulez mieux communiquer, exprimez vos émotions et vos besoins face à un comportement qui vous déplaît et formulez une demande, n’identifiez pas la personne à la manière dont elle a agi.

 » Je perds confiance en toi quand je découvre que tu m’as menti. J’ai besoin que tu me dises la vérité et qu’on parle de la situation » sera nettement plus aidant que « Tu es un menteur. J’en ai marre ! »

Si quelque chose ne marche pas, changez votre façon de faire

Cela semble tellement évidement et me fait penser à cette phrase d’Einstein que j’adore : « La définition de la folie est de faire toujours la même chose et d’attendre un résultat différent »

Et pourtant, en termes de communication et de relations, nous sommes bien plus fous qu’il n’y paraît !

  • Dans nos couples, avec nos enfants, nos collègues, notre famille… nous avons tendance à avoir toujours les mêmes conflits autour des mêmes problèmes, en répétant les mêmes comportements et en obtenant les mêmes résultats… désastreux.

Pourquoi tant de folie ;-) ? 

Pour une raison très simple :

  • Nos comportements (paroles, gestes, émotions, actions) à force de répétition se sont automatisés et sont devenus inconscients. C’est le cercle vicieux.

Comment en sortir ? 

Simplement en intégrant le principe que si on fait toujours la même chose, il est normal d’obtenir le même résultat et qu’il faut nécessairement changer votre façon de faire, c’est déjà la moitié du chemin. Rien n’est une fatalité. Soit je réussis, soit j’apprends (que ce n’était pas la bonne façon de faire).

La seconde moitié (le challenge), c’est le changement. Dans la mauvaise communication les torts sont toujours partagés puisque chacun y participe (même par son mutisme ou son retrait ou apparente non communication).

Mais changer quoi et comment ? 

AVEC LA PSYCHOLOGIE POSITIVE, LA PNL,  LES OUTILS DE COACH… SUR CE BLOG VOUS AVEZ L’EMBARRAS DU CHOIX DES OUTILS DE CHANGEMNT POSITIF

VOUS VOULEZ APPRENDRE D’AUTRES CLES DE LA PNL

Pour communiquer, se transformer et aider les autres à le faire ?

Inscrivez vous à notre prochain webinaire le 15 octobre 2021 à 19h30

et

Notre prochaine formation se déroulera du 15 au 19 novembre

Alors, rendez-vous ici pour des informations formation professionnelle en PNL

et ici pour vous inscrire avec votre CPF

Vous pouvez approfondir également vos apprentissages avec les autres articles de mon blog et mes livres et formations 

Et inscrivez-vous vite à notre newsletter pour recevoir toutes nos astuces de PNL, hypnose, psychologie positive et coaching !

www.ecoledepenseepositive.com

2 place de la Gare 37700 SAINT PIERRE DES CORPS Tél : 02 47 64 75 11/ 06 75 60 75 49